Cart Mon panier 0 Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

21 article(s)

  • Rhinocéros

    Eugène Ionesco
    Dans Folioplus classiques, le texte intégral, enrichi d'une lecture d'image, écho pictural de l'œuvre, est suivi de sa mise en perspective organisée en six points : Le renouveau théâtral, entre questionnement et polémique ; Le langage théâtral : l'instabilité du signe ou la représentation de la menace ; De la nouvelle à la pièce le rôle de l'histoire dans l'écriture dramaturgique ; Le personnage au seuil de la monstruosité ; Eugène Ionesco et son temps ; Des pistes pour rendre compte de sa lecture.
    91,00 MAD
  • Les Fleurs du mal

    Charles Baudelaire
    Collection Oeuvres complètes de Baudelaire (vol.1) Les Fleurs Du Mal : l'Intégrale, Spleen et Idéal (Edition intégrale) Le recueil intégral des 163 poèmes : Spleen et Idéal - Petits poèmes en prose - Amoenitates belgicae, etc. Les Fleurs du mal est le titre d'un recueil de poèmes en vers de Charles Baudelaire, englobant la quasi-totalité de sa production poétique, de 1840 jusqu'à sa mort survenue fin août 1867.
    36,00 MAD
  • Yvain ou Le Chevalier au lion

    Chrétien de troyes
    Yvain est l'un des chevaliers de la Table ronde, chargée par le roi Arthur de la quête du Graal. Le jeune homme est face à un dilemme : il ne peut vivre sans sa femme, Laudine, mais il souhaite poursuivre ses exploits loin du royaume. Il choisit finalement de partir, et promet de rentrer dans l'année. Yvain reviendra-t-il à temps ? Parviendra-t-il à concilier amour et héroïsme ? Un grand roman médiéval, qui mêle aventures initiatiques, merveilleux et amour courtois.
    27,00 MAD
  • Du fond de mon coeur - Lettres à ses nièces

    Jane Austen
    De Jane Austen on sait peu de choses, les sources de renseignements étant rares. Les lettres qu'elle écrivit à ses trois nièces préférées dressent un portrait émouvant de l'auteur d'Orgueil et préjugés et témoignent de son caractère vif et généreux. Restée célibataire et sans enfants, c'est avec l'affection d'une grande soeur attentionnée qu'elle guide et conseille ses jeunes nièces. Elle leur parle d'écriture, de stratégie amoureuse, de sa vie à la campagne, avec l'humour et l'élégance qui font le sel de ses romans. Ces échanges révèlent une touchante intimité, et l'on acquiert bien vite la conviction que Jane Austen n'avait rien à envier à ses attachantes héroïnes. Austen se montre tendre et enjouée. Ses lettres poursuivent l'exploration de la tension inépuisable entre " raison " et " sentiment ", passion et conventions sociales. Un prolongement attachant de son univers romanesque.
    89,00 MAD
  • Trois Maîtres

    Stefan Zweig
    Du Joueur d'échecs à Combat avec le démon, l'œuvre entière de Stefan Zweig est fascinée par les grandes aventures de l'esprit humain, qu'elles le mènent vers la pensée, l'absolu, l'idéal ou la folie. C'est de la création romanesque que nous parle ici le grand écrivain autrichien, à travers trois " géants " du XIXe siècle. Tous trois ont forgé un univers autonome, portant l'empreinte d'une puissante personnalité, avec ses types humains, ses lois morales, sa métaphysique. Chez Balzac, l'élan créateur exprime une volonté de puissance par rapport à la société ; chez Dostoïevski, l'affirmation d'un destin tendu entre extase et anéantissement ; chez Dickens, l'accord entre un génie individuel et les traditions d'une époque. Chacun incarne ainsi un " type " d'artiste exemplaire. Pénétration psychologique, admiration passionnée, intime complicité d'un romancier avec ses grands modèles, dont de Trois Maîtres un chef-d'œuvre critique inégalé.
    81,00 MAD
  • Qu'ai-je donc fait

    Jean D'ormesson
    " Qu'ai-je donc fait? J'ai été heureux dans un inonde cruel dont j'ai admiré presque tout jusque dans les chagrins. " Jean d'Ormesson nous invite à suivre l'adage latin qui recommande de consacrer nos heures si brèves à des œuvres immortelles. Œuvres inépuisables de la nature et des splendeurs de toute la terre et de l'art, le spectacle du génie des hommes, le commerce enchanteur des écrivains et des poètes, celui, délicieux, du cœur et du corps des femmes, la recherche toujours fuyante d'un dieu caché, le charme intemporel de certains instants mélangé à la triste certitude que tout s'efface et s'oublie. Un nouvel hymne d'amour à un certain art de vivre par un enfant du siècle, profondément épicurien, qui n'a pas fini de nous faire aimer la vie
    93,00 MAD
  • Correspondance 1945-1970

    Yasunari Kawabata
    " Le sang, l'éclat et l'éros - tel fut l'univers de Mishima ; la blancheur spectrale, la pureté meurtrière, le temps orphelin - tel fut celui de Kawabata. Il n'empêche : une phrase, entre toutes, de Kawabata, laisse encore une fois deviner combien les deux écrivains sont proches : " Tout artiste qui aspire au vrai, au bien et au beau comme objet ultime de sa quête est fatalement hanté par le désir de forcer l'accès difficile du monde des démons, et cette pensée, qu'elle soit apparente ou dissimulée, hésite entre la peur et la prière. " C'est peut-être là, dans les enfers, que les deux écrivains se rencontrent le mieux et il n'est pas défendu de penser que, pudique et retenu, Kawabata a secrètement trouvé en Mishima un double allant à l'extrême qui n'a pas manqué, parfois, de le révéler à lui-même. " (Diane de Margerie) Cette correspondance complète et inédite, qui s'étend sur plus de vingt-cinq ans (1945-1970), met en lumière les affinités secrètes entre deux des plus grands écrivains du siècle et souligne l'indéfectible lien qui unissait ces hommes a priori différents mais dont le suicide, à deux ans d'intervalle, révèle l'étrange ressemblance.
    93,00 MAD
  • Si on recommençait

    Eric-Emmanuel Schmitt
    Alexandre revient dans la maison de sa jeunesse. Par un phénomène étrange, il se retrouve face à son passé, lors d'une journée cruciale. Quarante ans après, il revoit sa grand-mère tant aimée, les jeunes femmes qu'il désirait. Ferait-il les mêmes choix maintenant qu'il sait ce que fut son existence ? Dans la vie, fait-on ce qu'on veut, ou ce qu'on peut ? Choisit-on ? Est-on libre ? Et si on recommençait.
    84,00 MAD
  • Le songe d'une nuit d'été

    William Shakespeare
    Hermia et Lysandre s'aiment. Mais Thésée, tyran d'Athènes, impose à la jeune fille d'épouser Démétrius. Si elle refuse, elle risque la mort ou le cloître. Un soir, avec Lysandre, Hermia décide de fuir la cité, poursuivie par Démétrius et Héléna, elle-même amoureuse de ce dernier. Ensemble, ils plongent au coeur d'une forêt obscure et enchantée. Ils y croisent Obéron, roi des elfes, qui demande au malicieux Puck d'user de ses philtres pour nouer et dénouer les amours des voyageurs... Entre burlesque et féerie, mise en abyme et désordre des sentiments, Le Songe d'une nuit d'été est plus qu'un songe, c'est un "somme avec des rêves partagés".
    35,00 MAD
  • N'espérez pas vous débarrasser des livres

    Jean-Claude Carrière
    A la veille de l'arrivée sur tous les marchés du monde des nouvelles générations de livres électroniques, deux écrivains bibliophiles s'interrogent sur l'avenir du livre. Une discussion à la fois savante et humoristique qui nous fait traverser 5000 ans d'histoire du livre, du papyrus au fichier électronique.
    97,00 MAD
  • Les Métamorphoses

    Odile Weulesse
    Entreprise par Ovide dès l’an 2 après Jésus- Christ, l’épopée des Métamorphoses nous conduit tout au long de ses quinze livres des origines jusqu’au temps présent. C’est une histoire du monde qui nous est offerte, revêtue d’une dimension mythique et constamment ouverte à ces métamorphoses que dicte la volonté des dieux : Pygmalion qui épouse la statue qu’il a façonnée et dont il s’est épris ; Adonis dont le sang, lorsqu’un sanglier l’aura tué, fait naître l’anémone ; Midas affublé d’oreilles d’âne par Apollon qui le punit ; Iphigénie sacrifiée par son père et transformée en biche. Ces histoires vont pour toujours marquer la culture héritée de l’Antiquité et sont bien encore les nôtres.
    104,00 MAD
  • Pensée en éveil

    Hassan Boukhari

    « En tant qu’émanation de l’Esprit divin, la pensée de l’homme possède des pouvoirs illimités. De ces pouvoirs on connaît surtout les résultats qu’elle arrive de plus en plus à obtenir dans le plan physique par l’intermédiaire d’instruments et de moyens matériels. Mais on est encore loin de connaître ce qu’elle est capable de réaliser dans les plans psychique et spirituel. Là aussi, la pensée est réalisatrice, créatrice : elle déplace des éléments, elle construit, elle détruit… Elle est donc bien plus qu’une simple faculté ayant pour but la connaissance, la compréhension, la réflexion, elle est l’instrument de notre puissance. »

    28,00 MAD
  • Le Spleen de Paris

    Charles Baudelaire
    Le Spleen de Paris
    51,00 MAD
  • Oeuvres poétiques. Anthologie

    Victor Hugo
    Mallarmé le dira : " Dans sa tâche mystérieuse ", Hugo " était le vers personnellement ". Et plus encore que le vers, la poésie elle-même qu'il incarne sur près d'un siècle : une poésie ouverte à son univers intérieur comme à l'immensité de la Nature, aux fracas de l'Histoire comme à l'intimité de la famille. Car c'est le même Je qui dans l'œuvre désigne l'individu, le citoyen et le prophète, et adresse au lecteur une parole où lui-même se retrouve : " Nul de nous n'a l'honneur d'avoir une vie qui soit à lui. Ma vie est la vôtre, votre vie est la mienne, vous vivez ce que je vis ; la destinée est une. Prenez donc ce miroir et regardez-vous-y. " Chaque génération, depuis plus d'un siècle, s'est construit son anthologie de Hugo. A son tour, celle-ci cherche à rassembler les poèmes consacrés par notre mémoire collective - et à restituer au plus près l'image d'un poète qui maintenant encore nous regarde.
    90,00 MAD
  • Anthologie de la poésie française

    Collectif
    Composer une nouvelle anthologie de la poésie française serait bien téméraire, si cette initiative n'avait ici pour justification pratique et pour fin d'offrir au plus grand nombre un modeste et durable viatique : pour les plus jeunes, à l'âge des premières découvertes littéraires, un bref et stimulant aperçu du somptueux domaine qui les attend ; pour les autres, un discret rappel des syllabes immortelles qui les ont enchantés. De ses origines médiévales (Rutebeuf, Villon) Jusqu'à la fin du XIXe siècle (Rimbaud, Laforgue), dans le cadre d'un art poétique codifié avant que ne commence l'aventure moderne d'une écriture libérée de toute contrainte, la poésie française est ici représentée par " ces vers qui chantent dans la tête alors que la mémoire est absente " (Verlaine).
    25,00 MAD
  • Les amours

    Tout ce que Ronsard a écrit de vers amoureux, mais aussi érotiques, au temps de sa verte jeunesse, et qu'il a publié entre 1552 et 1560 : à Cassandre, à Marie, aux belles et accortes paysannes qui s'abandonnent sur un talus, le poète dit sa ferveur dans une langue tantôt familière et leste, tantôt au moyen d'images mythologiques que l'on retrouve dans l'art de Fontainebleau. C'est le beau XVIe siècle qui s'exprime ici, celui du règne d'Henri II, roi cavalier, des châteaux du bord de Loire, des bals et des rêves. Ronsard n'a pas encore la tête religieuse et il ne sait pas qu'il va bientôt troquer sa plume pour une épée. Et si la poésie grave le tente déjà, il ne s'y abandonne que par occasion. Son cœur et son corps l'occupent tout entier. Cette édition, conçue avec un soin extrême, réunit toute la production de ces années ; elle l'éclaire par des variantes et des notes nombreuses, ainsi que par toutes les indications lexicales et mythologiques indispensables à sa compréhension.
    89,00 MAD
  • Les Orientales, Les Feuilles d'automne

    Victor Hugo
    Lorsque " Les Orientales " paraissent en 1829, le romantisme français s'est déjà tourné vers l'Orient que la guerre d'indépendance grecque a rendu plus présent encore. Mais si Hugo n'est pas ici un précurseur, la nouveauté de son recueil éclate pourtant dans la couleur, l'étrangeté luxuriante des mots, la puissance d'images concrètes et toute la virtuosité du vers. Ainsi se compose la somptueuse image d'un monde désarrimé comme un fantasme, mais un monde ardent et sensuel, plein de désir et d'énergie. Deux ans plus tard, " Les Feuilles d'automne " sont d'une tonalité tout autre, ouvertes à ce lyrisme intime où Lamartine s'est imposé. Dans cette poésie " de la famille, du foyer domestique, de la vie privée " qui évoque les joies fugaces et les tristesses diffuses, une sorte d'autobiographie s'écrit, mais qui s'ouvre aussi bien à l'identité collective du siècle et à la plénitude du monde sensible. La voix que nous entendons ici, c'est bien celle que Hugo imposera désormais comme la sienne. Edition présentée et annotée par Franck Laurent.
    108,00 MAD
  • Fêtes galantes précédé de Les amies et suivi de La bonne chanson

    En 1867, le jeune Verlaine s'octroie un dérivatif frivole : composer une plaquette. Les Amies, qui contient six sonnets consacrés aux amours saphiques et paraîtra clandestinement. Ces quelques pièces, il est tentant de les opposer aux Fêtes galantes, parues quinze mois plus tard ; mais ce serait oublier combien, dans ce recueil qui emprunte son cadre à un XVIIIe siècle de parodie, couve aussi le désir charnel. Un recueil passéiste ? Un livre bien plutôt où le tour de force du poète est d'évoquer avec justesse les malaises de la jeunesse à la fin du Second Empire, dans un décor d'insouciante et paradoxale légèreté. " Ils n'ont pas l'air de croire à leur bonheur ", dit un vers des Fêtes galantes. Mais Verlaine croit au sien lorsqu'il adresse jour après jour à sa future épouse les vingt et une pièces de la Bonne Chanson. Ingénus et sincères, ces poèmes d'amour chaste tranchent sans doute sur le reste de l'œuvre, mais le même savoir-faire s'y retrouve : celui disait Banville, d'un " artiste toujours aussi savant mais devenu heureux ".
    49,00 MAD
  • Poésies - Et autres textes

    Avec celles de Baudelaire et de Rimbaud, la figure de Mallarmé domine la modernité poétique qui se constitue à la fin du XIXe siècle, et, quoique son œuvre fût rare, adressée de loin en loin à une élite de lecteurs lentement accrue, " il lui avait suffi, dit Valéry, de quelques poèmes pour remettre en question l'objet même de la littérature ". Un vers nouveau naît avec lui, refermé sur le scintillement réciproque des vocables qui le constituent, une poésie qui donne congé au réel pour en préférer l'évocation pure, un langage qu'on a pu dire obscur mais qui n'est en réalité que le défi lancé aux lecteurs qui sauront, pour eux-mêmes, en déployer secrètement le sens. Parce que Mallarmé a été aussi bien le plus lucide analyste des états de la poésie, du mystère qui règne dans les lettres, de la crise du vers, et de la séparation radicale que la littérature désormais manifeste à l'égard du langage ordinaire, on ne trouvera pas seulement dans ce volume les Poésies, les poèmes en prose ou bien Un coup de dés, mais quelques-uns des grands textes théoriques qui continuent de marquer si profondément notre époque : c'est-à-dire finalement le parcours d'une vie où l'écrivain, devenu impersonnel, s'efface devant une sorte de religion de l'œuvre et du Livre à faire.
    86,00 MAD
  • Poésies complètes

    cette oeuvre est tout entière une œuvre de jeunesse. Poète de la facilité dont le je n'en finit pas d'envahir l'œuvre ? Peut-être. Mais dans ce je ouvert et finalement mobile, chacun peut se reconnaître. La poésie de Musset a besoin du lecteur, de sa sensibilité et de sa voix, pour s'accomplir et se réaliser : cette fragilité secrète est ce qui la fait vivre encore pour nous.
    126,00 MAD
  • Nous aimons la vie plus que vous n'aimez la mort

    Collectif

    Nous aimons la vie plus que vous n'aimez la mort ! - Contre la terreur, les poètes résistent

    150,00 MAD

21 article(s)