Cart Mon panier 0 Item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

1 article(s)

  • Témoignages et réflexions

    Abderrahim Bouabid
    Témoignages et réflexions «Au cours du trajet Paris-Madrid, Haj Omar me priait presque de faire effort, de tenir compte de la susceptibilité de Allal El Fassi. Et il concluait pour la énième fois, en disant: «Nous avons, au Parti, ces deux caractères, Balafrej et Allal. Nous devons nous en accommoder. Ils nous sont tous les deux indispensables... » À la gare de Madrid, Allal était seul à nous attendre. Il avait physiquement peu changé. Le même regard bleu acier, pénétrant d'abord, puis se portant au loin, comme à la recherche d'un rêve intérieur. Les retrouvailles manquaient de chaleur spontanée... «Il y a de l'électricité dans l'air», semblait me dire Haj Omar! Puis vinrent Balafrej et Lyazidi, dans une grosse voiture américaine, un peu trop flamboyante à mon sens. Pénible était cette rencontre sur le quai de la gare. Haj Omar et Lyazidi s'employaient à créer un peu d'ambiance. Balafrej, plus pâle que de nature, restait distant, la bouche close. Et Allal de lui jeter à la figure : 'Moi je n'ai pas de voiture personnelle. Je suis venu en taxi à la rencontre de mes camarades!». Et l'autre de répliquer, en jurant qu'il ne mettrait pas les pieds dans cette voiture en sa compagnie. Je restai figé ne sachant quoi faire. Puis, sans rien dire, j'embrassai Si Allal : il avait les larmes aux yeux. Il prit place dans la voiture, moi à ses côtés. Lyazidi et Haj Omar revenaient, ramenant Balafrej. L'incident était clos et nous prîmes la direction de l'Hôtel Vélasquez. La détente s'était réinstallée parmi nous, nous pûmes aborder les questions sérieuses.- --
    180,00 MAD

1 article(s)

[profiler]
Memory usage: real: 61079552, emalloc: 54239728
Code ProfilerTimeCntEmallocRealMem